Les marmites des géants
Devenez membre
Flore
Situation
Glaciologie
Histoire
Parcours des marmites
Flore
Visite au Jardin
Association
On en parle
Link
Sentiers didactiques
Visage dans la roche
Fiches didactiques

Description naturaliste de la flore
Dans l'ensemble l'existence de végétaux dans cette zone est donc caractérisée par une vie très rude et morne. La lutte pour survivre est dure et pénible; les espèces les plus exigeantes n'ont aucune possibilité de réussir.

Coloniser ces roches polies par le glacier n'est pas facile: aucune possibilité pour s'accrocher; peu de trous d'eau; seulement de rares fissures remplies de bonne terre; toujours exposées au gel et surtout à la sécheresse. Les plantes mourant moins de froid que de l'absence d'humidité, elles sont toujours à la recherche d'eau dans les marmites. D'où l'importance de laisser les marmites se remplir d'eau à la fin de l'automne.

Le cas typique au Jardin des Glaciers est le pin de montagne avec ses racines. Elles supportent le gel hivernal extrême et les rayons brûlants du soleil d'été, tendant ainsi vers les endroits où elles savent de trouver l'eau en abondance, que ce soit dans une marmite ou dans des creux de la roche. Elles acceptent de devenir des racines aériennes sans en avoir les caractères héréditaires, le pin de montagne ayant normalement des racines souterraines.


Racines du pin de montagne




1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
© ecomunicare.ch